• Pages

  • Portraits

    Loading...
    image patrice-giorda-jpg image augusto-foldi-jpg image alexandre-hollan-jpg image marie-sallantin-jpg image elisabeth-blind-jpg image pierre-marie-ziegler-jpg image raphaelle-boutie-jpg image isabelle-melchior-jpg image franck-longelin-jpg image catherine-lescure-jpg image tania-bruzs-jpg image antoni-ros-blasco-jpg
  • Inscrivez vous à la newsletter !

  • La figure et les sujets qui la suscitent

    « La figure et les sujets qui la suscitent » est le thème du salon :

    « Nous n’avons pas voulu créer un salon de peinture de plus, mais un salon qui par son thème : “la figure et les sujets qui la suscitent” interroge précisément les peintres d’aujourd’hui sur cette question de la représentation et ouvre le débat du sens de l’art actuel.
    La vocation de notre salon est aussi de témoigner que la peinture depuis peu, dans les ateliers, remet en cause ses propres renoncements historiques, qui ont naguère généré cet art moderne qui interdit la représentation, conduit aux impasses du non-art et qui n’est pas en mesure de restituer à l’homme le sentiment de sa transcendance, qu’il nous apparaît que le désenchantement général vis à vis de cet art moderne vient de cette incapacité même. Or dans son souci à représenter, la peinture est à même de penser la nature de cette transcendance.
    Pour résumer : par ce salon nous voulons témoigner d’une peinture actuelle, qui après avoir reconsidéré ses renoncements historiques renoue sensiblement aujourd’hui avec sa vocation première qui est de représenter l’homme dans la plénitude de son être, réinvestissant du même coup le débat social. Aussi insistons nous, par le thème de notre salon, sur les sujets (qu’ils soient littéraires, philosophique, spirituels, historiques, politiques…) susceptibles de nourrir le geste de la peinture.”

    Franck Longelin